Pour célébrer la fête du Canada, nous vous offrons la possibilité de gagner quelques hamburgers canadiens savoureux du bœuf d’angus de 170g assaisonné d'épices à steak de Canada garni de cheddar blanc, du bacon glacé à l'érable en tranches épaisses et de la sauce barbecue blanche signature du chef Courtney Burnham.

 

Pour participer sur Facebook, nous vous invitons à:

  • Laisser un commentaire sur la page Facebook de l’évènement en indiquant laquelle des 12 chansons est votre préférée

  • Mettre un pouce bleu, partager et vous abonner à notre évènement Facebook “Avec amour du Canada - Fête du Canada 2020

 

Pour participer sur Twitter, nous vous invitons à:

  • Suivre le compte Twitter de l’Embassade: @AmbCanPanama

  • Aimer, partager et réagir en indiquant laquelle des 12 chansons est votre préférée et pourquoi

 

 

 

Le 1er juillet, 25 gagnants seront déterminés par tirage au sort et chacun recevra un certificat-cadeau pour deux hamburgers canadiens avec des frites et des sodas du chef Courtney Burnham d'El Republicano et du Burger Master Chef 2018, à retirer à El Republicano (date et heure à confirmer).

Avec        du Canada, c’est la célébration virtuelle officielle de la fête du Canada à travers le monde.

Dans le compte à rebours  jusqu'à la fête du Canada, nous présenterons 12 chansons canadiennes emblématiques pendant les jours précédant le 1er juillet. Montrant une représentation géographique, stylistique et culturelle variée dans les deux langues officielles, la sélection de chansons constitue un «échantillon» de la tradition riche et bien établie de la musique canadienne.

 

Dans cette occasion unique, nous vous invitons à nous rejoindre auprès de notre invitée d'honneur Melanie Gall qui a interprété les 12 morceaux.

I Believe in YouMelanie Gall, Bennett Paster
00:00 / 04:04

“I Believe in You” (Je crois en toi) – Céline Dion

Céline Dion figure parmi les artistes qui ont achevé le plus de ventes de tous les temps, ayant dépassé les 200 millions d'exemplaires vendus partout dans le monde. Elle est née à Charlemagne dans la province de Québec. Pendant son adolescence, dans les années 1980, elle s’est fait connaître grâce à plusieurs albums en français. En 1988, elle représente la Suisse et remporte le concours Eurovision de la chanson. Après avoir appris l’anglais, elle a sorti plusieurs albums qui ont connu un grand succès, notamment “Falling into You” sorti en 1996 et “Let's Talk About Love” sorti en 1997. Parmi ses titres les plus célèbres qui ont été des hits en tête de classements, se trouvent  "The Power of Love", "Think Twice", "Parce que tu m'aimais", "It's All Coming Back to Me Now" et "My Heart Will Go On", la bande originale du film Titanic sortie en 1997. Céline Dion a continué à lancer des albums dans les deux langues. Parmi ses disques en français figurent “S'il suffisait d'aimer” en 1998, “Sans attendre” en 2012”, “Encore un soir” en 2016 et “D'eux” en 1995. Celui-ci est devenu l’album francophone le plus vendu de tous les temps. Elle est considérée comme l'une des voix les plus influentes de la musique pop. On estime que sa musique et son style vocal, ainsi que ceux de Mariah Carey et Whitney Houston, façonnent la manière dont la plupart des chanteuses pop modernes chantent.

 

En 2008, Dion a reçu un Doctorat Honoris en Musique de l'Université Laval à Québec. Elle a été nommée Ambassadrice de bonne volonté et en 2004, elle a reçu le prix de la Société des chanteurs pour l'ensemble de ses réalisations et a reçu la plus haute distinction de France, la Légion d'Honneur. Dion a également reçu le plus haut grade de l'Ordre du Canada, Compagnon de l'Ordre du Canada.

La chanson "I believe in you" considérée comme Pop Opératique est un duo avec Il Divo. Elle constitue le troisième et dernier single de l'album “On ne change pas” sorti en 2005. Cette chanson est la deuxième collaboration de Dion avec des artistes classiques (après avoir chanté aux côtés de Pavarotti). “I believe in you” a connu un énorme succès au Portugal et elle figurait sur l'album de musique de la Coupe du Monde de la FIFA 2006.

 

Mummer's DanceMelanie Gall, Bennett Paster
00:00 / 03:31

Mummer’s Dance (La danse d’un mime) – Loreena McKennitt

Loreena McKennitt est musicienne, compositrice, harpiste, accordéoniste et pianiste née au Manitoba. Elle compose, enregistre et interprète des musiques du monde sur des thèmes celtiques et du Moyen-Orient. Son premier album, qui porte le titre “Elemental”, est sorti en 1985 et il s’agissait d’une cassette qu'elle a enregistrée grâce à un emprunt de 10 000$ auprès de sa famille. Après le lancement de cette production, d’autres albums se sont succédés: “To Drive the Cold Winter Away” en 1987, “Parallel Dreams” en 1989, “The Visit” en 1991, “The Mask and Mirror” sorti en 1994, “A Winter Garden” en 1995, “The Book of Secrets” en 1997, “An Ancient Muse” en 2006, “A Midwinter Night's Dream” en 2008 et “The Wind That Shakes the Barley” qui est sorti en 2010. En 1990, elle a fait la bande originale de “The Burning Times”, un documentaire de l'Office national du film du Canada. Il s’agit d´un compte rendu féministe révisionniste des premiers procès de sorcellerie européenne moderne. De plus, elle a joué lors de la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques de 2010.

Loreena McKennitt a reçu plusieurs prix Juno, ainsi que le Billboard Music Award pour la réalisation internationale. Elle a aussi obtenu un Doctorat Honoris en Lettres de l'Université Wilfrid Laurier et un autre en Droit de l'Université du Manitoba et de l'Université Queen. Elle a également été nominée pour un Grammy Award du Meilleur Album de Musique Contemporaine du Monde et, en 2009, elle a reçu un Western Lifetime Achievement Award des Western Canadian Music Awards.

 

La chanson “Mummer’s Dance” fait partie de l'album “The Book of Secrets”  qui est sorti en 1997. Elle évoque la pièce qui est jouée par des groupes d'acteurs, souvent sous forme de visites de maison en maison. Les paroles de cette chanson indiquent des vacances de printemps. Cette chanson a été choisie pour être utilisée comme le thème de la série télévisée “Legacy” ainsi que dans la bande-annonce du film “Ever After”. Son succès a été tel que même le New York Times l’a qualifiée du "succès le plus incongru de l’histoire récente” à une époque où la musique rock alternative prédominait.

 

Both Sides NowMelanie Gall, Bennett Paster
00:00 / 03:36

“Both Sides Now” (Des deux côtés maintenant)– Joni Mitchell

Joni Mitchell est née à Fort Macleod, en Alberta. Parmi ses chansons figurent "Urge for Going", "Chelsea Morning", "Both Sides, Now", "The Circle Game". Au cours de sa carrière, elle a produit 17 albums et a conçu elle-même la plupart de ses pochettes d'album. Pendant la première partie de sa vie, elle a étudié le piano classique et l'art. Au début de sa carrière, elle a joué dans de petites boîtes de nuit à Saskatoon, en Saskatchewan et dans tout l'ouest du Canada avant de se produire dans les rues et les boîtes de nuit de Toronto, en Ontario. Elle commence à faire des tournées en 1965 lorsqu’elle emménage aux États-Unis.

 

Joni Mitchell a été admise au Temple de la renommée de la musique canadienne en 1981 et a reçu en 1996 la plus haute distinction du Canada dans le domaine des arts du spectacle : le PGGAS (Prix du Gouverneur général pour les arts du spectacle) de la réalisation artistique. Quatre ans plus tard, en 2000, elle a obtenu une étoile sur l’Allée des célébrités canadiennes. Elle est devenue le troisième auteur-compositeur-interprète canadien populaire à être nommé Compagnon de l'Ordre du Canada après Gordon Lightfoot et Léonard Cohen. Elle a également reçu neuf Grammy Awards, a été admise au Temple de la renommée des auteurs-compositeurs canadiens et elle a même figuré sur des timbres-postes. Le magazine Rolling Stone a qualifié Joni Mitchell de "l'un des plus grands auteurs-compositeurs de tous les temps".

La chanson "Both Sides Now" a été écrite dans les années 1960, et s’inspire d’un passage extrait d’un roman de Saul Bellow qui s’intitule “Henderson the Rain King” où le personnage principal se trouve dans un avion et contemple les nuages par la fenêtre. Au début, la chanson a été enregistrée par Judy Collins et, en automne 1968, elle figure dans le classement des singles  américains favoris. L'année suivante, elle a été incluse dans l'album Clouds de Joni Mitchell (qui prend son titre suite aux paroles de la chanson). Des lors, des dizaines d’autres artistes l’ont reprise, dont Frank Sinatra, Willie Nelson et Pete Seeger qui a ajouté un quatrième couplet à la chanson.

Le Ciel se Marie Avec la MerMelanie Gall, Bennett Paster
00:00 / 02:10

“Le ciel se marie avec la mer” – Jacques Blanchet

Jacques Blanchet est un auteur-compositeur-interprète québécois et l'un des principaux «chansonniers» (auteurs-compositeurs) des années 1950. Il était le benjamin d'une famille montréalaise de douze enfants qui habitait dans la partie Est de la province. Grâce à son travail en tant que serveur dans la boîte de nuit Au Faisan Doré, Jacques Blanchet a eu l’opportunité de côtoyer plusieurs musiciens et auteurs-compositeurs célèbres dont Charles Aznavour, Monique Leyrac, et Jacques Normand. À la fin des années 50, après avoir avoir remporté un concours de composition sur la chaîne de radio CKACil, il décide de tenter sa chance à Paris avec l’espoir d’y faire fortune. En 1957, il remporte le Concours de la chanson canadienne avec la chanson amenée à devenir son plus grand succès: «Le ciel se marie avec la mer» chantée par Lucille Dumont. En 1959, Jacques Blanchet a été membre fondateur des Bozos, un collectif d'auteurs-compositeurs et s'est produit partout au Québec et en France. La popularité de ses chansons allant grandissant dans l’Union Soviétique dans les années 1960, il y réalise 3 tournées: en 1969, en 1970 et en 1974.

Blanchet a écrit plus de 400 chansons dont beaucoup demeurent régulièrement reprises. Pourtant, comme «Le ciel se marie avec la mer» était sa composition la plus célèbre, il devait parfois rappeler aux gens qu'il en avait écrit 400 autres. Ce célèbre morceau a été interprété par de nombreux artistes, de la version originale de Lucille Dumont à des artistes modernes tels que Sylvie Tremblay et Marie Denise Pelletier.

Si Les BateauxMelanie Gall, Bennett Paster
00:00 / 03:32

Si les bateaux – Gilles Vigneault

Gilles Vigneault est un poète, éditeur et auteur-compositeur-interprète québécois. Le Québec et ses habitants, les relations humaines, l'amour et la vie quotidienne sont les sujets sur lesquels il écrit. Il a grandi à Natashquan, une petite communauté de la Côte-Nord qui se trouve entre la mer et la Forêt Boréale. Ce lieux, où on pratique la chasse et la pêche, a inspiré un grand nombre de ses chansons.

Gilles Vigneault fait partie des personnages qui ont façonné la musique folk québécoise. C’est dans les années 50 qu’il se met à la création de vers et à la composition musicale. À l’époque, pour se procurer de l’argent, il a travaillé en tant qu’assistant de bibliothèque et archiviste. À la fin de la décennie, il fonde sa propre maison d'édition pour diffuser ses œuvres. Au début des années 1960, Vigneault écrit et anime pour la radio et la télévision de la SRC à Québec. Sa chanson «Mon Pays» l’a propulsé à la renommée. Parmi les célèbres chansons composées par Vigneault figurent «Jos Monferrand», «Mon Pays» et «Les gens de mon pays» (qui sont considérées comme des hymnes non officiels du Québec), et “Si les bateaux”. Plusieurs de ses chansons ont été fréquemment interprétées par des chanteurs européens et canadiens-français.

Tout au long de sa carrière, Gilles Vigneault a reçu plusieurs doctorats honorifiques et a remporté plusieurs prix dans son pays de naissance et à l'étranger. À Marseille, en France, une école, porte son nom. Il est grand officier de l'Ordre national du Québec, chevalier de la Légion d'honneur et officier de l'Ordre des Arts et des Lettres.

 

 La chanson "Si Les Bateaux" a été écrite en 1962 pour l’album “Gilles Vigneault chante et récite” sorti l’année suivante. On la retrouve également dans de nombreux autres enregistrements de l'artiste et elle a été interprétée par plusieurs artistes remarquables, dont Ian & Sylvia et Marie Denise Pelletier.

The Mary Ellen CarterMelanie Gall, Bennett Paster
00:00 / 04:58

Mary Ellen Carter – Stan Rogers

Stan Rogers est un chanteur et compositeur connu pour sa riche voix de baryton et pour ses chansons à consonance traditionnelle qui s’inspirent de l’histoire canadienne et du quotidien des travailleurs. Il est né en Ontario, mais il a passé beaucoup de temps en Nouvelle-Écosse, d’où naît sa passion pour la musique et la culture des Provinces Maritimes. En 1976, il  enregistre son premier album, Fogarty's Cove, qui connut un grand succès dès sa sortie. Stan Rogers est décédé à l’âge de 33 ans lors d’un accident au cours duquel l’avion du vol 797 de la compagnie aérienne Air Canada a pris feu sur le tarmac de l’aéroport de Cincinnati.

Ses enregistrements, son recueil de chansons et des pièces pour lesquelles il a été chargé d'écrire de la musique font partie de son héritage. Ses chansons sont toujours reprises fréquemment par d'autres musiciens et sont les plus chantées lors des feux de camp et des soirées où l’on chante en cercle.  Après sa mort, Rogers a été nominé pour le prix du «Meilleur artiste masculin» aux Prix Juno de 1984. La même année, il reçoit à titre posthume le Diplôme d’Honneur de la Conférence Canadienne des Arts.

 

The Mary Ellen Carter, c’est l’histoire d’un navire. Elle raconte comment l’équipage a surmonté l’adversité pour le soulever des fonds marins, où il se trouvait submergé. La chanson a été employée comme un hymne pour inspirer et encourager des personnes du monde entier. En fait, les paroles de cette chanson ont littéralement sauvé la vie de Robert Cosick, le second capitaine du navire “Marine Electric”, lorsque ce dernier a coulé dans l’Atlantique à cause d’une tempête pendant la nuit du 13 Février 1983. Robert a même dit: “L’eau était extrêmement froide, à 39°F. J’ai trouvé par chance un canot de sauvetage et j’y suis monté. Alors que la nuit s’écoulait, et que le canot de sauvetage était frappé violemment par les vagues, j’étais à deux doigts d’abandonner. C’est là que tout d’un coup, les paroles me sont venues à l’esprit  “Lève-toi encore, lève-toi encore.”

If You Could Read My MindMelanie Gall, Bennett Paster
00:00 / 03:56

If You Could Read My Mind (si vous pouviez lire dans mes pensées) – Gordon Lightfoot

Gordon Lightfoot est un auteur-compositeur-interprète et guitariste canadien qui a connu un succès international dans le folk, le folk-rock et la musique country. Il est reconnu pour avoir aidé à définir le son folk-pop des années 1960 et 1970, et il est souvent considéré comme le plus grand compositeur canadien. Parmi ses chansons figurent "For Lovin 'Me", "Early Morning Rain", "Steel Rail Blues", "Ribbon of Darkness", "If You Can't Read My Mind" et "Black Day in July" sur l'émeute de Detroit en 1967.

Lightfoot a été un artiste musical vedette lors des cérémonies d'ouverture des Jeux olympiques d'hiver de 1988 à Calgary, en Alberta. Il a reçu un doctorat honorifique en droit (arts) et a été fait Compagnon de l'Ordre du Canada. Il a également reçu la plus haute distinction du Canada dans les arts du spectacle, le Prix du Gouverneur général pour les arts du spectacle. Il a aussi obtenu la Médaille du Jubilé de Diamant de la reine Elizabeth II et a été admis au Temple de la renommée des auteurs-compositeurs.

 

"Si vous pouviez lire dans mes pensées" était l'un des morceaux de son album Sit Down Young Stranger, sorti en 1970. Les paroles de cette chanson sont inspirées de son divorce, et il a expliqué qu'elles lui sont venues pendant l’été lorsqu'il se trouvait tout seul dans une maison vide de Toronto. Lors de sa sortie commerciale en 1970, La chanson a atteint la première place du palmarès canadien des chansons et a également figuré dans plusieurs autres pays suite à sa sortie internationale en 1971. Elle a été diffusée dans de nombreuses émissions de radio et de télévision, dont Paperback Hero (1973) et Gremlins 2 : The new batch (1990).

StarwalkerMelanie Gall, Bennett Paster
00:00 / 02:28

“Starwalker” – Buffy Sainte-Marie

Buffy Sainte-Marie es una cantante indígena canadiense-estadounidense. También es compositora, artista visual, educadora, pacifista y activista social. A lo largo de toda su carrera, la cual cuenta con más de 50 años, su trabajo se ha centrado en las dificultades a las que los pueblos indígenas de las Américas deben hacer frente. Por su parte, el repertorio de canto y composición de la artista indígena se enfocó mayormente en temas de amor, guerra, religión y misticismo. Buffy Sainte-Marie inició su carrera presentándose en los cafés de Toronto y Nueva York. Fue después de grabar su primer álbum, que la revista Billboard la nombra "Mejor Artista Novel". Hasta la fecha, ella ha grabado más de una docena de álbumes y ha aparecido regularmente en el programa educativo para niños Plaza Sésamo.

 

Buffy Sainte-Marie ha obtenido premios, honores y reconocimiento tanto por su música como por su esfuerzo en la educación y el activismo social. Estos honores incluyen dos nombramientos a la Orden de Canadá, un Doctorado Honoris en Letras de la Universidad Wilfrid Laurier y otro de Bellas Artes, otorgado por el Colegio de Arte y Diseño de Ontario. Además de eso, ella recibió el Premio de Artes Escénicas del Gobernador General, el Premio Polaris y varios Premios Juno, entre los cuales se encuentran los del  Álbum Aborigen del Año y el de Álbum de Raíces Contemporáneas del Año. Buffy Sainte-Marie se convirtió en la primera persona indígena en ganar un Oscar, por su canción "Up Where We Belong".

 

La canción "Starwalker" fue grabada e incluida en “Sweet America”, su duodécimo álbum de estudio, el cual fue lanzado en 1976. Éste fue su último álbum antes de retirarse temporalmente de la música para concentrarse en la educación. "Starwalker" fue considerada una canción de protesta, y está compuesta de ritmos y voces tribales, al igual que de referencias históricas y culturales de las Primeras Naciones. Dicho álbum se le dedicó al Movimiento Indígena Estadounidense, un movimiento de bases nativo americanas que se fundó en julio de 1968 para abordar los problemas sistémicos de pobreza y brutalidad policial de los cuales dicho pueblo es víctima. "Starwalker" fue regrabada para el álbum de Sainte-Marie Coincidence and Likely Stories, el cual salió en el año 1992.

Melanie est une chanteuse de renommée internationale qui a composé et tourné à l'échelle internationale plusieurs spectacles solo qui ont remporté des prix. Melanie est une éminente spécialiste des chansons historiques qui portent sur le tricot et la filature. Elle a rassemblé, recherché et enregistré plusieurs dizaines de ces chansons et a donné des conférences sur cette musique à l'Université de New York et à l'UCLA, ainsi qu'à des conférences à travers l'Amérique du Nord et l'Europe.

Parmi ses œuvres figurent «Piaf and Brel: The Impossible Concert», qui porte sur la chanteuse française Edith Piaf, «Opera Mouse», une introduction à l'opéra pour les enfants, «Red Hot Mama: A Sophie Tucker Cabaret», ainsi que deux spectacles: «More Power to Your Knitting» , Nell! »Et« A Stitch in Time ».

www.melaniegall.com

La musique instrumentale qui figure dans ces enregistrements a été arrangée, jouée et mixée par Bennett Paster.

Le claviériste, compositeur et producteur Bennett Paster est l'un des musiciens les plus créatifs et polyvalents de New York. Il a joué dans des clubs, concerts et festivals aux États-Unis, dans les Caraïbes, en Amérique centrale et du Sud, en Asie et partout en Europe.

 

C’est sa maîtrise dans une grande variété de styles musicaux qui lui a fait devenir un incontournable dans la scène musicale new-yorkaise. Étant un claviériste doué et un joueur d’orgue Hammond expérimenté, Bennett Paster a figuré dans plus de 100 enregistrements. En outre, Il est également un producteur de musique talentueux et ingénieur du son.

www.bennettpaster.com

Waiting in CanadaMelanie Gall, Bennett Paster
00:00 / 03:27

Jann Arden – Waiting in Canada

Jann Arden est une auteure-compositrice-interprète et actrice canadienne. Elle est célèbre pour ses ballades "Could I be your Girl" et "Insensible", qui, jusqu’à présent, constituent son plus grand succès. Son premier album porte le titre Living Under June et parmi ceux qui l’ont suivi figurent Happy? (1997), Blood Red Cherry (2000), Love Is the Only Soldier (2003) et un album live sorti en 2002 dans lequel Jann Arden est accompagnée de l’Orchestre Symphonique de Vancouver. Son dernier album s’intitule These are the days (2018). Elle a également travaillé comme actrice dans des seconds rôles ou en tant qu’invitée dans des séries télévisées telles que Robson Arms, Corner Gas, Hell on Wheels, The Detour, Workin 'Moms et Wynonna Earp. Elle anime actuellement The Business of Life, un podcast de style de vie qui porte sur des sujets tels que l'entrepreneuriat, la maternité, l'écriture, les relations et les défis de la vie.

 

Jann Arden a reçu un total de 19 nominations aux prix Juno et elle en a remporté huit dont l'artiste solo de l'année en 1994, l'auteur-compositeur de l'année en 1995 et 2002 et l'artiste féminine de l'année en 1995 et 2001. Elle  a également remporté des prix aux MuchMusic Video Awards, aux Prairie Music Awards, aux Western Canadian Music Awards et aux ARIA (Alberta Recording Industry Association) Awards. Elle a reçu une étoile sur l’Allée des célébrités canadiennes, a été admise au Temple de la renommée de l'Association canadienne des radiodiffuseurs et a remporté l’International Achievement Award lors des Western Canadian Music Awards en 2007.

 

«Waiting in Canada» est tiré de l'album de Jann Arden Blood Red Cherry de 2000, et évoque les paysages panoramiques que l'on rencontre dans un voyage à travers le pays, pensant souvent qu'il représente la façon dont Jann Arden a pris la décision de faire sa carrière au Canada, loin de l'attrait de l'industrie musicale américaine.

Waiting in Canada
HallelujahMelanie Gall, Bennett Paster
00:00 / 04:16

“Hallelujah” (Alléluia) – Léonard Cohen

 

Léonard Cohen est un chanteur, auteur-compositeur, poète et romancier né à Montréal. Son travail a exploré la religion, la politique, l'isolement, la dépression, la sexualité, la perte, la mort et les relations amoureuses. Cohen a d'abord poursuivi une carrière de poète et romancier, et n'a commencé une carrière musicale qu'à l'âge de 33 ans. Son premier album, Songs of Leonard Cohen (1967), a été suivi de trois autres albums de musique folk: Songs from a Room (1969), Songs of Love and Hate (1971) et New Skin for the Old Ceremony (1974). Il a écrit des dizaines de chansons à succès, notamment: «Bird on a Wire», «Famous Blue Raincoat», «Suzanne» et «Hallelujah».

 

Léonard Cohen a été admis au Temple de la renommée de la musique canadienne, au Temple de la renommée des auteurs-compositeurs canadiens et au Temple de la renommée du rock and roll. Il a été nommé Compagnon de l'Ordre du Canada et a reçu le Prix du Prince des Asturies pour la littérature ainsi que le neuvième prix Glenn Gould. Les chansons et les paroles de Léonard Cohen ont fortement influencé les artistes populaires et folk au cours des deux dernières générations, et il est l'une des icônes musicales les plus connues de l'histoire du Canada.

"Hallelujah" est une chanson écrite par le chanteur canadien Leonard Cohen, sortie à l'origine sur son album de 1984, Various Positions (1984). Cohen a écrit environ 80 projets de vers pour "Hallelujah" au cours d’une dure séance d'écriture où il a même fini par s’asseoir par terre en sous-vêtements, se cognant la tête contre le sol. La chanson évoque à la fois le rock & roll ainsi que la musique gospel. La version originale de la chanson contient plusieurs références bibliques, évoquant notamment les histoires de Samson et Delilah, ainsi que celle du roi David et de Bathsheba. En 2001, la chanson "Hallelujah" a figuré dans le film d'animation Shrek. On compte plus de 300 versions de cette chanson enregistrées par plusieurs artistes.

AngelMelanie Gall, Bennett Paster
00:00 / 04:31

«Angel» (Ange) - Sarah McLachlan


Sarah McLachlan est née à Halifax, en Nouvelle-Écosse. Elle est chanteuse et compositrice, connue pour sa musique introspective. Son premier album, Touch, est sorti en 1988. On retrouve les albums Solace (1991), Fumbling Towards Ecstasy (1993), The Freedom Sessions (1995) et Surfacing (1997). McLachlan a reçu les Grammy Awards pour la meilleure performance vocale féminine pop et la meilleure pop instrumentale. Elle a été nominée à 26 Juno Awards et a reçu 9 prix, dont celui du meilleur album, de la meilleure chanteuse, de la chanson de l'année et de l'auteur-compositeur de l'année. En 1997, McLaughlan a cofondé et a été en tête d’affiche de la Lilith Fair, une tournée de concerts révolutionnaires mettant en
vedette presque exclusivement des femmes interprètes.


La chanson «Angel» est tirée de l'album Surfacing de McLachlan, sorti en 1997, et les paroles envoûtantes de cette chanson ont été inspirées par un article portant sur la mort de Jonathan Melvoin, le claviériste des Smashing Pumpkins, suite à une overdose d'héroïne. Selon les mots de Sarah McLachlan, la chanson parlait “d'essayer de ne pas prendre la responsabilité des problèmes des autres et d'essayer de s'aimer en même temps ". La chanson «Angel» a figuré dans le film hollywoodien City of Angels de 1998, se hissant au rang des morceaux musicaux les plus célèbres du monde entier.

I Will Play a RhapsodyMelanie Gall, Bennett Paster
00:00 / 03:23

Burton Cummings – «I Will Play a Rhapsody»

Burton Cummings est l'un des musiciens canadiens les plus emblématiques du 20e siècle. Il est né à Winnipeg, au Manitoba, où il a aussi grandi. il a d’abord fait partie d’un groupe local de R&B de Winnipeg, The Deverons. En décembre 1965, on l’invite à rejoindre le groupe The Guess Who en tant que claviériste et, en mai 1966, il en devient le chanteur. Pendant les 40 années suivantes, Burton Cummings se produit à la fois dans The Guess Who et en tant qu'artiste solo. Parmis ses chansons les plus célèbres figurent «American Woman», «Clap for the Wolfman», «Share the Land», «Stand Tall» et, bien sûr, «I Will Play a Rhapsody».

 

Burton Cummings a reçu de nombreux prix et distinctions tout au long de sa carrière, dont trois JUNO, une nomination à l'Ordre du Manitoba, le fait que le Burton Cummings Theatre for the Performing Arts soit nommé en son honneur, une étoile solo du Walk of Fame du Canada (L’Allée des célébrités canadiennes) en 2011, l’admission au Temple de la renommée des auteurs-compositeurs canadiens en 2005, ainsi que la nomination comme officier de l'Ordre du Canada en 2016 et un prix de la SOCAN pour son écriture et composition de chansons en 2018.

La chanson «I Will Play a Rhapsody» est tirée du troisième album solo de Burton Cummings, Dream of A Child. Une rhapsodie, c’ est une composition instrumentale libre dans un mouvement prolongé, typiquement de caractère émotionnel ou exubérant. À la différence de son style rock habituel, cette chanson est intime et vulnérable.  En plus, elle est toujours une des favorites. Bien que sur l'album original, elle soit arrangée à l’aide de plusieurs instruments, Burton Cummings joue la chanson au piano lors de récentes tournées, ce qui en fait encore plus une berceuse, tel que les paroles la décrivent. Ceci est un merveilleux exemple de la gamme artistique que ce talentueux musicien et auteur-compositeur possède.

© 2017 by Melanie Gall